Passerelles a célébré son troisième anniversaire au Musée des Ondes Émile Berliner. Cet espace dédié entièrement au patrimoine des ondes est niché dans le bâtiment industriel RCA Victor. 

 

L’immeuble RCA

Ce bâtiment incontournable du patrimoine industriel de Saint-Henri est une ancienne manufacture de la Berliner Gramophone Company, producteur de gramaphones et de disques, devenue plus tard l’iconique Édifice RCA. D’abord lieu de fabrication d’appareils de diffusion musicale, l’usine se spécialise au tournant des années 1960 dans la fabrication de satellites. L’édifice abrite plusieurs organisations, dont le Musée des Ondes Emile Berliner, un petit secret du patrimoine montréalais. Nous avons pu découvrir ce lieu en 2018 lors de la construction d’un circuit patrimonial faisant partie du projet Découvrir Montréal Industriel, initié par l’AQPI

« C’est en 1908 que la Berliner Gramophone Company of Canada Limited s’installe dans le quartier Saint-Henri et y fait construire, à l’angle des rues Saint-Antoine et Lenoir, une usine de fabrication de gramophones. Au fil des années et des développements technologiques, l’édifice s’agrandit et les produits fabriqués se diversifient (radios, tables tournantes, disques, enregistrements sonores). Pendant la Deuxième Guerre mondiale, dans le plus grand secret, on y fabrique même des radars, une expérience qui mènera la Radio Corporation of America (RCA), devenue propriétaire de la Berliner Gramophone en 1929, à travailler sur les premiers satellites canadiens dans les années 1960. Dans les années 1970, la compagnie transfère la majorité de sa production à Sainte-Anne-de-Bellevue et le bâtiment est investi par diverses petites entreprises industrielles. Il accueille aujourd’hui des lofts commerciaux et des ateliers de designers, un restaurant ainsi qu’un espace de travail collectif. » (extrait de Découvrir Montréal Industriel)

 

Le MOEB 

Le Musée des ondes Emile Berliner abrite une collection unique et rare, qui fait découvrir un patrimoine inusité : celui de l’industrie musicale. À travers sa mission de sauvegarder, d’étudier et de diffuser cet héritage matériel et immatériel, le musée a réussi à se constituer une réserve d’archives forte de plus de 1001 objets issus d’époques variées. Incorporé en 1992, le MOEB se présente comme un lieu d’échange, de création, d’éducation et de veille technologique. Cette année, il a refait ses salles d’exposition et aménagé sa réserve. Vous pourrez, entre autres, y visiter une toute nouvelle exposition sur le centenaire de la radiophonie au Canada et y admirer le plus vieux gramophone au monde ! expose notamment le plus vieux gramophone au monde ! 

 

3 ans de COOP 

Notre coopérative a donc fêté ses trois ans d’existence au Musées des ondes, en compagnie d’un joyeux regroupement de partenaires et de clients. Nous remercions grandement le MOEB pour son bel accueil ainsi que toutes celles et ceux qui nous soutiennent depuis le début. À l’année prochaine !